Le PCSI se mobilise en faveur des PC Familles et appelle au rejet du contre-projet


Réunis en assemblée mercredi soir, les délégués du Parti Chrétien-Social Indépendant du Jura (PCSI) ont pris position sur les objets cantonaux et fédéraux soumis au peuple le 10 juin prochain.

Sujet tenant particulièrement à cœur aux militants chrétiens-sociaux, l’introduction de Prestations complémentaires pour les familles (PC Fam) dans le Jura. A l’origine de l’initiative demandant cette introduction, le PCSI Jura estime inacceptable que près de 900 familles jurassiennes n’arrivent pas à nouer les deux bouts alors qu’un parent, et parfois même les deux, travaillent. Après une expérience réussie dans quatre autres cantons suisses, les PC familles ont prouvé qu’elles permettaient de sortir des familles de l’aide sociale en leur offrant des conditions plus dignes. C’est la société dans son ensemble qui en ressort gagnant. En revanche, le contre-projet du Gouvernement, qui consiste en une sorte de subvention aux primes de caisse maladie, a été unanimement rejeté par la quarantaine de délégués. Cette aide illusoire serait, en moins de deux ans, absorbée par les hausses successives des primes et n’apporterait aucune solution aux familles.

Concernant les objets fédéraux, les chrétiens-sociaux jurassiens ont très majoritairement rejeté l’initiative « Monnaie pleine » et appelle, après avoir entendu un exposé détaillé sur le fonctionnement des jeux de loterie en Suisse par l’ancien président de la LORO, M. Jean-Pierre Beuret, à déposer un oui net en faveur de la Loi fédérale sur les jeux d’argent le 10 juin prochain.

Parti Chrétien-Social Indépendant du Jura

L’article au format PDF