Conférence de presse : Constitution « PCSI Jura section Moutier »


PCSI section Moutier (source: RJF.ch)

Introduction

Le PCSI Jura section Moutier a le plaisir de vous faire part de sa récente constitution. En effet, réuni en assemblée constitutive le mardi 22 mai 2018, un groupe de citoyens prévôtois a décidé formellement de constituer une nouvelle section du PCSI Jura pour la commune de Moutier. Cette constitution fait suite à la décision prise par la population prévôtoise le 18 juin dernier de rejoindre la République et canton du Jura.

Présentation du comité

L’assemblée constitutive a procédé à l’élection du nouveau comité.
Le comité de notre section est composé de :

  • Julien Berthold : président
  • Jean Wahlen : caissier
  • Tom Fluri : membre
  • Jean-Claude Zumbach : membre
  • Raphaël Broquet : membre
Programme politique

Notre programme politique sera bien évidemment aligné sur celui du PCSI Jura. Mais, nous souhaitons avant tout faire de Moutier une ville où il fait bon vivre en plaçant l’humain au centre de nos préoccupations. La politique ne doit, selon nous, pas être une doctrine réservée à une élite, mais doit permettre d’améliorer le quotidien de tous en impliquant chaque citoyen dans les choix pour son futur. Nous estimons que la sensibilité politique de centre gauche du PCSI manque actuellement cruellement dans notre commune et nous souhaitons combler ce vide avec l’appui d’un parti jurassien établi de longue date.
Nos liens avec le PCSI Jura nous permettront également un relais efficace entre ce qui se passe à Moutier et dans notre futur canton d’un point de vue de la politique cantonale, car les choix qui s’opèrent actuellement de l’autre côté de la roche st-jean, nous concernent déjà et modèlent notre avenir.
Mais soyez-en sûr, nous aurons l’occasion de revenir plus en détail sur nos objectifs concrets pour notre ville dans le cadre de la campagne pour les élections communales.

Échéances électorales

Si nous avons choisi de créer cette section prévôtoise du PCSI maintenant, c’est évidemment, vous l’aurez compris, lié à une volonté de nous présenter aux prochaines élections communales. Dans ce cadre, nous allons présenter une liste de candidats pour l’élection au Conseil de ville. En ce qui concerne le Conseil municipal, c’est encore en discussion.
Nous participerons à ces élections aux côtés de l’Entente jurassienne. Ceci s’explique par le fait que nous souhaitons ardemment un transfert rapide de notre ville dans le canton du Jura et que, même si le vote de Moutier est passé et que nous ne doutons pas une seule seconde de sa légitimité, nos adversaires politiques font tout, actuellement, pour mettre des bâtons dans les roues.
Une fois le vote officiellement validé, il y aura encore un grand travail pour préparer notre transfert et nous redoutons que nos adversaires continuent sur leur lancée et mettent les pieds au mur. Il est donc, selon-nous, primordial de continuer à se serrer les coudes et entretenir une collaboration forte entres les différents partis autonomistes prévôtois tant que Moutier n’est pas officielle transférée. Ce qui ne veut évidemment pas dire que nous refuserons toute collaboration avec d’autres formations politiques.

Situation actuelle à Moutier

Nous ne pouvions pas terminer cette conférence sans vous donner l’appréciation de notre groupe sur la situation politique actuelle de notre commune. Comme vous le savez, notre avenir institutionnel est englué depuis bientôt une année dans un imbroglio de recours, tous plus farfelus les uns que les autres.
Le droit de recours est un droit démocratique que l’on ne saurait remettre en cause. Néanmoins, il est parfaitement incompréhensible et intolérable qu’il faille autant de temps à la préfecture du Jura bernois pour statuer sur les 12 recours déposés. La population prévôtoise doit pouvoir aller de l’avant, nous devons pouvoir travailler à construire ensemble, pour notre cité, le cadre qu’elle mérite dans son nouveau canton.
D’aucuns prétendent qu’une mauvaise ambiance règne à Moutier depuis le vote. Au sein de la population, c’est avant tout, une ambiance de ras-le-bol qui prévaut, les prévôtois veulent avancer et cela ne pourra se faire que lorsque la préfecture aura rendu son verdict. En faisant traîner les choses, la préfecture donne de faux espoirs à nos adversaires qui ne font qu’envenimer le climat politique prévôtois.
Nous souhaitons donc que cette situation cesse au plus vite, que la préfecture classe les recours et que l’on puisse travailler tous ensemble, dans un esprit constructif et apaisé au transfert rapide de notre commune dans son nouveau cadre institutionnel.
Nous demandons que les autorités fédérales compétentes en la matière interviennent pour débloquer la situation. Le droit de recours est ici utilisé de façon abusive, détourné des principes démocratiques de nos institutions : cet état juridique injustifiable (voire anticonstitutionnel) prend en otage la volonté populaire et la démocratie comme fondement de la vie politique de notre pays.

Mot du PCSI Jura

C’est avec une grande émotion que les membres du PCSI Jura ont pris connaissance de la constitution d’une section à Moutier le 22 mai dernier. Premier parti politique à épouser historiquement la cause jurassienne lors de sa création en 1956, les militants chrétiens-sociaux ont toujours combattu pour la réunification du Jura. Le vote du 18 juin et le choix des électrices et électeurs de Moutier de rejoindre majoritairement le Canton du Jura a été accueillie par une immense joie par le PCSI Jura.
Si des contacts ont été établis il y a près de deux ans maintenant, le PCSI Jura n’a pas souhaité apparaître en tant que nouveau parti sur la scène politique prévôtoise avant le vote du 18 juin, pour ne pas ajouter à la confusion mais plutôt pour contribuer, à sa manière, à une victoire du rattachement de Moutier au Canton du Jura.
C’est aujourd’hui chose faite et, malgré les recours pendants qui, osons enfin l’espérer, seront rejetés tout prochainement de manière à ramener sérénité et clarté pour l’avenir de la Ville de Moutier, le temps est venu pour le PCSI de devenir une nouvelle composante de la vie politique prévôtoise.
Le lien entre Moutier et le PCSI Jura existe depuis plusieurs mois sous une forme originale puisque des représentants du Rauraque sont régulièrement invités aux séances du groupe parlementaire PCSI lorsqu’ils en expriment le besoin. Des échanges constructifs et la prise en compte des sensibilités prévôtoises ont ainsi déjà eu écho auprès des élus chrétiens sociaux jurassiens.

Aujourd’hui, avec cette nouvelle équipe dynamique à la tête du PCSI Section de Moutier, le PCSI Jura entrevoit une rapide et forte implantation en Prévôté. En effet, le PCSI Jura, par sa nouvelle section, constituera une véritable alternative de centre-gauche pour les Prévôtoises et Prévôtois qui aspirent à retrouver un débat serein et constructif, tout en plaçant l’être humain et son environnement au centre de ses préoccupations.
Plus formellement, le président de la section de Moutier intègre dès maintenant le comité cantonal du PCSI Jura de manière à exprimer avec force la sensibilité prévôtoise au sein des militants chrétiens-sociaux jurassiens et surtout, pour préparer au mieux, les défis communs qui nous attendent dans la famille jurassienne.