Notre histoire

Le PCSI est une formation politique autonomiste de centre-gauche dont l’idéologie s’inspire de valeurs chrétiennes pour promouvoir la constitution d’une société basée sur la justice sociale. Dans cette optique, le Parti milite en faveur de la construction d’un socialisme démocratique et autogestionnaire respectueux de valeurs telles que la dignité humaine, le respect de la personne, la protection de la famille, la défense des droits des travailleurs, le développement de l’esprit communautaire et la qualité de vie. Plébiscité par environ 14% des suffrages dès la fin des années 1970, cette formation politique se place en quatrième position des « grands » partis jurassiens (dans le sillage du PDC, du PLR et du PS) en 2010.

Si la première section du PCSI est fondée en novembre 1956 au Noirmont, ce n’est toutefois que l’année suivante (14 septembre 1957) que les sections locales de Bassecourt, Delémont et Vicques décident d’allier leurs forces au sein d’une même Fédération (Fédération du district de Delémont), dont la proclamation officielle, le 26 janvier 1958, se profile comme le véritable acte de naissance du PCSI.

Fruit d’une dissidence avec le PDC conservateur, le PCSI se compose à l’origine de personnes souhaitant militer au sein d’un parti où les consignes ne sont pas autoritairement données d’en haut, mais où la base participe démocratiquement aux prises de décisions. Dans un contexte politique marqué par la montée du socialisme, face à un PDC en rupture avec les attentes du peuple et aux prises de positions trop modérées sur la Question Jurassienne, l’aile chrétienne-sociale du PDC fait sécession en fondant le PCSI. M. Joseph Schaffter en sera le premier président cantonal.

(Source diju.ch )

Contactez-nous

Retrouvez-nous
sur Facebook

Suivez-nous
sur Twitter